Visionique avancée

Dans ce domaine, les recherches portent notamment sur les nouvelles technologies d'imagerie avancée. Il devient ainsi possible d'obtenir des images du champ d'opération à longue et moyenne portées, jour et nuit, y compris dans des conditions météorologiques difficiles (systèmes d’imagerie par crénelage temporel pour évaluation de la situation, imagerie 3D).

Un traitement avancé des signaux et de l'information est effectué afin d’améliorer, analyser et interpréter les informations fournies par des capteurs optoélectroniques.

  • Système de détection de changement embarqué
  • Localisation basée sur les systèmes de vision
  • Enregistrement et stabilisation de l’image en temps réel
  • Systèmes d’imagerie active innovants
 
 

Acoustique & protection du soldat

L’objectif global est d’améliorer la protection des soldats :

  • au niveau de l’individu, en réduisant la vulnérabilité du combattant (protection auditive, effets au-delà du blindage causés par les projectiles, fragments ou blast), tout en optimisant ses performances opérationnelles (communication audio, sécurité) ;
  • au niveau collectif, en augmentant la perception globale du terrain d’opération grâce à une analyse acoustique de l’environnement (détection et localisation de tireurs embusqués…).
  • Protection de l’appareil auditif
  • Protection contre les ondes de choc et les explosions
  • Détection acoustique
 
 

Protection contre les engins explosifs & les menaces balistiques

Les études liées à la protection physique des personnes et des biens face aux menaces d'explosifs portent sur les menaces militaires conventionnelles et nouvelles ainsi que sur les engins explosifs improvisés tels que les explosifs à effets multi-phases ou les explosifs artisanaux.

L’ISL possède une longue expérience en matière de protection balistique. Cette activité vise à contrer les menaces causées par l’énergie cinétique des projectiles tirés par canon et des pénétrateurs ou fragments formés par explosion.

Les activités de recherche allient les études expérimentales et théoriques et les simulations numériques. Elles se concentrent sur les mécanismes de l’impact, de la pénétration et de la perforation, ainsi que sur la caractérisation et la modélisation de matériaux soumis à des taux de contrainte très élevés (métaux, céramiques et tissus).

  • Caractérisation de la menace
  • Atténuation des effets de la menace
  • Protection de la cible
 

Interaction rayonnement-matière

Les sources laser de forte puissance offrent de nouvelles perspectives d’engagement pour les futurs systèmes de défense. Nos travaux portent sur la compréhension et l’analyse des multiples phénomènes qui se produisent lorsqu’un système est agressé par un rayonnement laser. Les travaux portent essentiellement autour de 1 µm et sur les matériaux typiques des cibles militaires, tels que des alliages métalliques, des structures composites, et des verres.

Des travaux portent également sur la protection des systèmes optroniques vis-à-vis d’une agression laser. Nous travaillons en étroite coopération avec les groupes matériaux de l’ISL pour étudier et développer des matériaux aux propriétés optiques non linéaires permettant d’atténuer de plusieurs ordres de grandeur des rayonnements impulsionnels.

Enfin, dans le domaine de la détection et de la spectroscopie THz, nous développons des méthodes innovantes pour la caractérisation de produits ou matériaux de la défense (explosifs, toxines, …). Ces travaux font l’objet d’intenses coopération universitaires internationales tant sur des problématiques de défense que civiles. Nous développons notamment une application de détection de médicaments contrefaits.

  • Modélisation des phénomènes thermiques d’interaction laser-matière
  • Outils métrologiques spécifiques
  • Spectroscopie THz pour l’analyse et la détection
 
 

ELSI : Traitement de l'information intégré aux capteurs

Connaitre la situation dans l’espace et en temps réel est déterminant pour avoir la supériorité stratégique en situation de crise. Les capteurs abandonnés innovants UGS doivent observer l’environnement et transmettre la bonne information sans surcharger l'opérateur ou le réseau de communication.

Les capteurs UGS sont abandonnés sur le champ de bataille et doivent assurer l’observation du terrain le plus longtemps possible. Les systèmes bio-inspirés multi capteurs présentent le meilleur compromis entre la consommation d’énergie et l’efficience des capteurs (B-SAVED).

Pour anticiper rapidement les menaces via des UGS il faut intégrer des algorithmes innovants adaptés aux ressources du processeur intégré (SmartCam).

La compréhension de la situation au niveau du capteur requiert la connaissance des lieux et la reconnaissance correcte des évènements en maximisant le nombre de reconnaissances par seconde et par Watt (TEAM project).

Pour confronter des situations qui évoluent rapidement, il faut des capteurs auto-adaptifs. L’objectif principal est de faire évoluer les processeurs par l’apprentissage autonome.

  • Développement de capteurs autonomes pour la surveillance de zones
  • Systèmes bio-inspirés multi-capteurs
  • Algorithmes pour l'apprentissage autonome des capteurs